Insomnies, Problèmes de sommeil

Publié le 1 Février 2015

Insomnies, Problèmes de sommeil

Difficulté à s’endormir, insomnies, micros-réveil …. Sont autant de troubles du sommeil. Afin d’y remédier il est nécessaire de se connaitre et les ennemis du sommeil.

Selon un sondage Louis-Harris (2000), un Français sur cinq – soit près de 20 % de la population – souffre de problèmes de sommeil.
On sait maintenant que le manque répété de sommeil peut avoir des conséquences néfastes : prise de poids, diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension artérielle, sans oublier la somnolence au volant, première cause d’accident sur autoroute.

Connaitre et respecter son sommeil :

Vous avez du mal à vous endormir le soir ?
Peut-être, tout simplement, ratez-vous votre heure d’endormissement.
Par contre dès que les premiers signes font leurs apparitions (bâillements, paupières lourdes, frissons…) c’est l’heure !
Ensuite, essayez, dans la mesure du possible, de vous coucher et de vous lever chaque jour approximativement à la même heure.
- Créer un environnement calme : Il est important d’avoir une pièce propice au sommeil, avec des couleurs plutôt apaisante, une pièce aérée chaque jour avec une bonne literie et ou la température varie entre 18 et 20°C.
- Essayer par ailleurs de vous détendre avant d’aller vous coucher avec des techniques de relaxations telles que le yoga, la sophrologie, un massage ou même juste une musique douce.
- Dînez léger : une digestion difficile contrarie le sommeil, alors évitez les dîners lourds le soir. On évitera notamment les aliments riches en lipides et en protéine qui retarde l’endormissement (viandes rouges, plats épicées, alcool, café, thé…)
- Il est aussi conseillé de diner le plus tôt possible dans l’idéal deux heures avant d’aller se coucher. Buvez une tisane de plantes telles que tilleul, verveine, camomille ou fleur d’oranger peut être une aide précieuse.
- Eviter les stimulations auditives et visuelles : TV, jeux vidéo...

Créer un roll’on Sommeil réparateur :

  • Huile végétale de Carthame : 7.5 ml
  • Huile essentielle de Mandarine : 30 gouttes
  • Huile essentielle de Ravintsara : 15 gouttes
  • Huile essentielle de Petit grain : 15 gouttes
  • Huile essentielle de Verveine odorante : 10 gouttes
  • Huile essentielle de Marjolaine à coquille : 5 gouttes
  • Huile essentielle de Néroli : 1 goutte

A l’aide d’un éprouvette, verser 7.5ml d’huile végétale de carthame dans un bécher.
Ajouter les gouttes d’huiles essentielles. Veillez à bien respecter le nombre de gouttes indiqué.
Mélanger pour que les huiles essentielles soit totalement intégrées à l’huile végétale.
Vous pouvez ensuite conditionner dans un flacon roll’on .

Appliquer ce roll’on sur le plexus et la face interne des poignées 2 à 3 fois par jour de préférence 2h, 1h avant le coucher et au moment du coucher.

Extrait Abiessence blog.

Prenez conseil auprès de roseau-bzh.fr

Rédigé par dutempspoursoi

Repost 0
Commenter cet article